fbpx
deux personnes qui discutent

Comment être plus sociable ? 6 clés pour comprendre les relations

Comment être plus sociable alors que souvent en soirée, ou à la machine à café, vous vous demandez ce que vous faites là ? Les discussions vous ennuient, les sujets abordés vous semblent bien fades. Cette sensation d’être dans des conversations qui vous passent au-dessus de la tête , tellement elles vous semblent au « ras des pâquerettes » .

Vous savez ces discussions autour de la météo, de l’école, de la cuisine, des enfants… bref celles qui à vos yeux n'ont aucun sens ni intérêt !

Mais pourquoi les autres y arrivent et pas vous ?

Qu'avez vous de moins ou de plus que les autres?

En fait ça n'a rien à voir avec cela !

Je vous laisse découvrir dans cet article un outil qui vous aidera à mieux comprendre ce qui se joue dans les relations et à apaiser votre sentiment d'incompétence relationnelle.

Pourtant vous essayez de vous adapter…

…mais vous avez toujours le sentiment de tomber à côté.

Et l’authenticité, qui est votre boussole, vous pousse vers la sortie et à quitter ces relations que vous jugez ennuyeuses et stériles.

 

Pourtant vous vous démenez avec

  • cette sensation d’incompréhension et de décalage
  • ce sentiment de perdre votre temps
  • et la culpabilité vous envahit : qui suis-je pour juger (moi qui ne veux pas être jugé) ?

 

J’ai longtemps j'ai vécu dans cette impasse.

Heureusement, un outil m'a particulièrement aidée à mieux comprendre les relations et les attentes de mes interlocuteurs.

Dans cette nouvelle vidéo, je vous partage cet outil et ses six clés mieux comprendre les relations et vous sentir plus à l'aise socialement sans sacrifier votre personnalité ni vos besoins.

 

Quels sont les ingrédients d'une bonne relation ?

Nous avons tous et toutes besoin d’interagir avec les autres.

De la qualité de nos relations dépend notre bien-être émotif et psychologique. Et plus nous aurons une capacité à développer des relations qui nous satisfont, plus notre niveau de bien-être et de bonheur dans notre vie s’élèvera.


Pourtant, il ne suffit pas seulement de savoir engager une conversation avec autrui pour que la relation soit bonne !

 

Eric Berne, fondateur de l’analyse transactionnelle, a identifié six façons d’être en relation avec les autres.

Il l'a appelé la structuration du temps .

Chacune de ses façons correspond à un mode et à un besoin de communiquer.

 

Découvrir cet outil m’a permis de gagner un sérénité et m'a apportée une compréhension énorme dans les relations que je vivais. Surtout cela m’a évitée pas mal de frustrations et de déceptions, en comprenant ce que je pouvais attendre de telle ou telle relation.

 

Alors quelles sont les clés de compréhension qu’Eric Berne nous propose ?

Comment être sociable avec les 6 modes de communication ?

Le retrait

Dans ce type de relation, personne n’interagit.

Chacun est et reste dans son monde : il n’y a donc ni échange, ni relation.

C’est ce que l’on peut voir dans les transports en commun, le métro parisien…

Ici peu de risques à entrer en relation, car il n’y en a pas !

Infographie comment etre plus sociable avec les 6 rituels du temps d'Eric Berne

Le rituel

Chacun utilise des formules assez codifiées. Tout est prévisible. C’est le comment ça va ?, sans écouter la réponse ou les conversations sur la météo.

L’engagement émotionnel des interlocuteurs reste faible et c’est une forme d’accord tacite : nous sommes là uniquement pour respecter ce code et ce rituel. Pas question de s’aventurer sur d’autres sujets ! 

Ça peut donc être le cas de discussions au travail qui restent superficielles, à la sortie de l’école ou entre voisins ou avec les commerçants. Chacun reste courtois et s’arrange pour n’aborder aucun sujet qui puisse l’engager émotionnellement.

Le passe-temps

Dans cette façon de structurer le temps, les personnes se connaissent et partagent des conversations autour de points communs partagés, par exemple : une adresse de resto, les résultats du dernier match de foot, le dernier film à voir au cinéma.

Ici l’accord entre les parties est connu : nous partageons des points communs et nous échangeons sur ceux-ci.

Là non plus, il n'y a pas trop de digressions sur un autre sujet que celui que nous partageons consciemment.

L'activité

Dans cette autre étape de la structuration du temps, chacun se retrouve pour coopérer à l’atteinte d’un objectif commun.

L’échange, la relation sont donc nécessaires à l’atteinte du résultat. On ne pourrait pas imaginer de travailler ensemble sans échanger. La relation est donc centrée sur l’objectif et son atteinte.

C’est typiquement le cas des échanges en milieu professionnel.

Le jeu

À ce niveau de relation, les objectifs changent.

Le but recherché (et pas forcément conscientisé bien-sûr) est d’obtenir des signes de reconnaissance de son interlocuteur. Ici, il s’agit d’exister au travers du regard de l’autre.

À ce jeu-là, tout est permis, même les retours négatifs.

Par exemple : un conflit entre voisins à propos d’une cloture me servira à montrer que je prends ma place et existe.


voir aussi Comment sortir des jeux relationnels et des conflits ?


L'intimité

À ce stade, les sentiments et authenticité s’expriment sans censure, chacun donne et reçoit sans arrière-pensée. C’est là que la relation est la plus riche émotionnellement Mais c’est aussi la plus rare car elle nous amène à nous dévoiler et à baisser nos protections.

 

Or, c’est souvent à ce dernier stade que souhaitent être les leaders atypiques, salariés ou entrepreneurs que j’accompagne.

Pour eux, point de lien s'il n'y a pas d’intimité.

 

Mais c’est oublier que la majorité des personnes ne peuvent ou ne veulent aller à ce stade aussi aisément et rapidement.

Il leur faudra d'abord franchir les 5 étapes précédentes

(et encore faut-il qu’ils le puissent et le veuillent).


Avec cette structuration du temps en six étapes , vous devriez pouvoir identifier dans quel mode de relation vous entrez avec vos interlocuteurs. J'espère sincèrement qu'il va vous aider var pour moi ça a été comme une révélation . Il m'a permis d'arrêter de vivre des déceptions et des déconvenues dans mes relations.

J'espère que vous aussi ça vous aidera.

N'hésitez pas à me le partager en commentaire.

Si vous aussi vous vous reconnaissez dans ces situations relationnelles et que vous souhaitez mieux vivre vos relations personnelles et professionnelles, j’aurai grand plaisir à vous offrir un temps d’échange sur ce sujet.

Pour cela, prenez rendez-vous dans mon agenda, nous verrons ensemble comment je peux vous aider.


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *