fbpx
main cachant le visage d'une femme au visage peint

Hypersensibilité : faut-il la cacher ou la dévoiler ?

Retrouvez le contenu de cet article en vidéo sur ma chaine YouTube.

Que vous soyez hypersensible, très sensible, émotif, super émotif, vous avez certainement été amené à réfléchir à cette question : faut il dévoiler mon hypersensibilité ? Moi-même, j'ai longtemps eu du mal à d’assumer cette hypersensibilité et j'ai fait beaucoup pour la cacher.

Cacher son hypersensibilité : une voie sans issue

Pour la cacher, j’imagine que vous avez essayé des moyens que vous pensiez infaillibles.

Les miens, c'était ériger des barrières entre les autres et moi. Puis, tout accepter, même l’inacceptable.

Tout sauf montrer le tourbillon émotionnel qui m’habitait.

Si vous aussi vous êtes du genre à dissimuler votre sensibilité, vous avez certainement mis en place des subterfuges pour la cacher, comme serrer les dents (et les mâchoires), même quand ce que vous vivez est difficile.

Vous avez nié vos souffrances, été dans le déni, ravalé vos déceptions (parfois immenses).

Et bien-sûr, surtout fait semblant, ne rien montrer, ne rien dévoiler

Cacher son hypersensibilité peut pourtant vous coûter cher

Si vous commencez à vous intéresser à ce sujet, j’imagine que vous avez vous aussi mesuré le coût de cacher votre hypersensibilité.

Par exemple, accepter d’être perçu comme froid et distant alors que vous êtes l’opposé.

Peut-être êtes-vous considéré comme n’ayant besoin de personne, quitte à souffrir de la solitude.

Vous vous retrouvez sans doute souvent dans une posture d’aide, de conseil, de soutien aux autres alors que, vous aussi, vous avez besoin d’être aidé. Résultat, vous sortez de vos gonds pour des choses qui n'en valent pas la peine et vous retrouvez dans des situations inappropriées.

Vos relations amicales, amoureuses, professionnelles ont même parfois tourné court !

Vous avez peut-être rencontré des managers toxiques. Vous avez été peut -être la proie de manipulateurs.

Et vous avez certainement traversé de grands moments de souffrances et visité pas mal de déserts. Parfois, si les bénéfices et les coûts cachés de cette dissimulation sont assez clairs, il ne vous est peut-être pas encore si facile de la dévoiler.

Dans cette seconde partie, je vous propose quelques pistes pour vous aider à lever le voile sur cette hypersensibilité.

4 pistes pour apprivoiser votre hypersensibilité

Dévoiler son hypersensibilité ne se fait ni en un jour, ni sans en avoir calculé le bénéfice-risque. Vous devrez modifier petit à petit les équilibres que vous vous êtes créés.

Je vais vous partager 4 pistes que j’ai moi-même expérimentées et que j’expérimente avec mes clients qui permettent de dévoiler votre hypersensibilité sans pour autant vous déséquilibrer dans un déséquilibre et prendre trop de risques.

1. Changer de regard sur son hypersensibilité

La première piste consiste à modifier votre regard sur cette hypersensibilité.

On connaît cette phrase au sujet des émotions : “De fardeaux, elles sont devenues des cadeaux.”

Pour passer de l’un à l’inverse, cela prend du temps, beaucoup de temps.

Essayez de trouver comment déplacer le curseur pas à pas entre fardeau et cadeau. Et comment emprunter progressivement ce chemin.

Arrêtez de considérer l'hypersensibilité comme quelque chose que vous auriez en moins, mais plutôt la regarder comme quelque chose de différent. Acceptez cette différence que vous partagez avec d’autres, mais pas avec la majorité des personnes.

Finalement, cela revient à accueillir votre hypersensibilité, cette part de soi, plutôt que la combattre.

2. L'acceptation

La seconde piste est donc d’accepter que les solutions mises en place dans le passé sont devenues aujourd’hui la source de vos maux.

Il s’agit de faire la paix avec les scénarii que vous avez mis en place, les attitudes que vous avez développées, et de “les rendre” au passé. Ce qui était juste auparavant ne l'est peut-être plus aujourd'hui.

Remerciez-les en douceur pour ce qu'ils vous ont apportés et laissez les partir peu à peu.

3. La conscience émotionnelle

Une troisième piste qui m’est chère, c’est de développer sa conscience émotionnelle. Il s’agit d’apprendre à accueillir et identifier les émotions qui vous traversent.

Qu’est-ce qui me traverse ? À quoi je le sens ? À quoi je le vois ? Comment je le perçois ? Quels sont les signaux de mon corps ?

Plus vous serez au clair avec vos émotions, moins vous vous laisserez embarquer par elles et plus vous réduirez le risque d'être mis dans des situations qui ne vous satisfont plus.

4. Faire la part des choses

La dernière piste consiste à accepter que certaines personnes ne peuvent accueillir votre hypersensibilité et que cela parle d’elles, pas de vous. Si une personne dit “je ne supporte pas ton côté émotionnel”. Cela parle d’elle et non de vous.

Aujourd'hui cette personne n'est pas en capacité d'accueillir votre singularité et c'est Ok avec ça.

Ne cherchez ni à convaincre ni à batailler. Gardez votre énergie pour vous et votre cheminement.

Pour résumer les quatre pistes

La première piste concerne le fait de changer votre regard sur votre hypersensibilité et d’arrêter de la regarder comme quelque chose en moins, mais plutôt comme quelque chose de différent.

La seconde piste vous encourage à accepter que les scénarii, les modes de fonctionnement, les solutions que vous avez mis en place ont eu un sens à un moment donné de votre vie ET qu'aujourd'hui, ils ne sont plus adaptés.

La troisième, c’est de développer votre conscience émotionnelle.

Enfin, la dernière est d’accepter que certaines personnes ne pourront jamais accueillir vos émotions. Cela parle d’elles et de leur incapacité à vous accueillir avec cette caractéristique et non de vous !

J’espère que ces quatre pistes vous aideront à dévoiler votre belle singularité et à assumer pleinement votre hypersensibilité.


Si vous aussi vous avez tendance à cacher votre hypersensibilité, et que vous voulez faire la paix avec vos émotions, développer de belles relations, j’aurai grand plaisir à vous offrir un temps d’échange sur ce sujet.

Pour cela, prenez rendez-vous dans mon agenda, nous verrons ensemble comment je peux vous aider.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *