fbpx

Améliorer ses prises de parole, cinq clés pour être plus à l’aise

Cinq clés pour être plus à l'aise et plus confiant dans ses prises de parole

Si lorsque vous prenez la parole en réunion, vous ne vous sentez pas toujours très à l’aise,

 S’il vous arrive d’avoir envie que cela soit fini avant même d’avoir commencé,

 Si vous trouvez que c’est compliqué de capter l’attention de votre auditoire,

Si vous voulez être plus à l'aise et plus confiant dans vos prises de parole, ces

cinq clés devraient vous aider!

Clé n°1 Le corps, d’abord !

Accorder autant d’importance à votre posture corporelle qu’au contenu . Autrement dit, alors que nous passons un temps fou à préparer le contenu, écrire les messages, élaborer les supports, prenons le temps de nous  préparer physiquement. Le corps est l’élément majeur de notre communication. Rappelez-vous la dernière réunion où vous étiez ; la voix, le regard, la gestuelle de l’orateur ….

Je suis certaine que vous vous souvenez bien plus des éléments non verbaux que du contenu du message. La première clé que je vous incite à appliquer, c’est de vous (re)connecter avec votre corps : ancrer vos pieds dans le sol, moduler vos intonations de voix, varier le  rythme, balayer le regard et bien sûr respirer dans les silences …

Clé n°2 Allez plus loin avec le O S E R A 

O comme Ouvrez : se redresser, ouvrir ses bras comme lorsque vous accueillez quelqu’un

S comme Souriez : non seulement, parce qu’un orateur qui sourit c’est plus agréable mais aussi parce que ça a un effet destressant (pour vous, pour votre public)

E comme Expirez : avant votre prise de parole, prenez le temps d’expirer profondément.

R comme Regardez : si vous avez moins de 10 personnes face à vous, prenez le temps de les regarder tous, puis de vous plonger dans leurs regards. Au-delà de 10 personnes, connectez-vous à quelques-uns 

A comme Avancez : au démarrage, faites un pas vers votre public. S’il y a un obstacle (par exemple un pupitre), avancez le haut du corps ; en faisant ainsi vous favoriserez la rencontre avec votre public   

cinq clés pour améliorer ses prises de parole isabelle leclercq coaching

 Clé n°3  Est-ce que c’est vraiment vrai ? 

Ou apprendre à faire la distinction entre pensées et réalité .

Très souvent, nous nous disons que nous ne sommes  pas bon(ne)s à l’oral, ou que ce que l’on a à dire n’est pas intéressant, ou que d’autres le font mieux etc  …..  Or, ce ne sont que des pensées, mais nous les prenons pour une réalité ! Non seulement ces croyances nous limitent, mais en plus nous agissons pour qu’elles se réalisent Quand elles surviennent, je vous invite à poser deux questions, à la manière du Travail de Byron KATIE :

 Est-ce que c’est vrai ? Est-ce que je suis vraiment certain que ce soit vrai? Comme il y a 99,99% de chances que les réponses à ces deux questions soient négatives, je vous suggère de les remplacer par une pensée positive évoquant le résultat que vous voudriez atteindre. Ainsi au  «je ne passe pas en vidéo», j’ai préféré  le «je réalise chaque jour des vidéos dont la qualité s’accroît ». 

 Clé n°4  «un discours improvisé à été réécrit trois fois» W. Churchill 

Une de mes clientes, qui détestait les prises de parole en réunion me dit un jour, qu’elle détestait tellement ça qu’elle ne préparait rien ! A son stress de s’exposer en public se rajoutait celui de la « feuille blanche ».  

Alors oui, je crains qu’il ne faille abandonner l’idée que ceux qui vous semblent à l’aise à l’oral, c’est parce qu’ils sont cools, doués ou qu’ils ont un truc en plus ! Non, c’est d’abord parce qu'ils ont beaucoup préparé ! Et qu’ils peuvent mobiliser leur esprit, leurs sens à être en contact avec leur public . 

Clé n°5  border, choquer vos voiles .

Lorsque j’anime une réunion, j’imagine que je suis sur un voilier, et que j'ai trois voiles pour avancer

Une voile qui est le contenu (ce que je souhaite délivrer)

Une seconde qui représente le climat (l’ambiance que je crée pour que les participants passent un bon moment et s’en souviennent)

Une troisième qui représente les interactions avec le public (les questions, les échanges, la régulation du groupe…)

Et pour bien avancer, il faut hisser une voile, puis une autre, et une troisième puis border, choquer … et garder le cap !

Voilà mes cinq clés pour être plus à l’aise dans vos prises de parole et gagner en confiance.

Si vous souhaitez mieux vous affirmer et trouver votre place dans la vie, je vous invite à consulter mon offre "prendre sa place" et à prendre Rendez-Vous pour une séance découverte.